lundi 18 avril 2016

Une bonne idée de séminaire actif en Bretagne



A une heure de Paris, un programme actif, efficace, décalé, solidaire.

Jour 1 

  • 11h00 Arrivée à l’aéroport de Brest transfert de 30 mn à Landeda Aber Wrac’h.
  • 13h00 Déjeuner à l’espace Kaori. Plateaux de fruits de mer de Prat Ar Coum.
  • 15h00 Installation à l’hôtel de la Baie des Anges après une courte marche digestive.
  • 15h30 - 17h00 Séance de travail à l’hôtel.
  • 17h30 - 19h00 Excursion en vélo jusqu’aux plages de la Pointe Sainte Marguerite.
  • 19h30 Diner de crêpes chez Captain Crêpes à 5 minutes de l’hôtel à pied.
  • Nuit à l’hôtel de la Baie des Anges.
Jour 2

  • 8h00 Petit déjeuner face à la mer à l’hôtel de la Baie des Anges.
  • 9h00 Embarquement par équipage de deux sur les Pabouks de l’association  Pabouk Club. Initiation à la navigation et aux manoeuvres avec Eric Loizeau.
  • Midi Pique Nique à terre.
  • 14h00-17h00 Régate aller et retour jusqu’à l’île de Stagadon en face du Phare de l’île Vierge.
  • 19h00 Apéritif et causerie d’Eric Loizeau à l’espace Kaori suivi d’un diner de poissons.
  • 22h00 Soirée de clôture au Bar des Marins.
Jour 3 
  • 8h30 Vol retour pour Paris. Arrivée à 9h30.






dimanche 27 décembre 2015

Retour au Cape Horn pour Eric Loizeau




Eric Loizeau en 1978 à Auckland, jeune skipper vainqueur avec Gauloises 2 de l'étape du Cap Horn de la Withbread 77/78 .

Invité par l’organisation de la course, le navigateur Eric Loizeau est officiellement inscrit à cette course « vintage » organisée par les anglais en célébration du cinquantenaire de la victoire de Sir Robin Knox Johnston dans le Golden Globe Challenge,  première course autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, qui donnera naissance quelques dizaines d'années plus tard au Vendée Globe,  et cela 312 jours après son départ de Falmouth le 15 juin 1968.

Ainsi le Golden Globe Race (GGR) partira de Falmouth le 15 juin 2018 et se courra dans les mêmes conditions que la première édition, tour du monde en solitaire par les 3 caps, sans électronique, pilote électrique, GPS et bien sûr sans assistance,  sur de bateaux de série de la même taille, 11 mètres hors tout, d'un dessin antérieur à 1986.
Cette course à l’ancienne complètement antinomique de ce qui se fait aujourd’hui compte déjà 25 inscrits, navigateurs de tous pays, et l’organisateur attend une trentaine de voiliers au départ. La première conférence de presse s'est tenue en Angleterre au début du mois de décembre et connait d'ores et déjà un énorme succès outre manche. 

Eric Loizeau :

«  Depuis quelques années je me suis remis à naviguer sérieusement avec l’envie d’un tour du monde en solitaire, ce que je n’ai jamais réalisé, ayant toujours tourné autour de la planète en équipage. Mon autre objectif était de repasser le Cap Horn sur un bateau de course. J’ai tenté de m’inscrire au Vendée Globe sans arriver à trouver ni le bateau ni le budget. Le GGR correspond plus à mes possibilités physiques et financières. Cela devrait pouvoir jouer même si je pars aujourd’hui de loin et qu’il me faut trouver un budget (entre 400 et 700 K€) et un bateau…. si possible avant la fin de l’année prochaine »

samedi 5 décembre 2015

La tribu du Trophée Mer Montagne au Nautic parisien.

Une partie de la "tribu" du Trophée Mer Montagne sur le stand ALUBAT au Nautic 2015




Vendredi soir au Salon Nautique, la tribu du Trophée Mer Montagne s’est retrouvée sur le stand du constructeur de yachts de prestige Alubat, autour d’Eric Loizeau , pour une présentation du programme des festivités au Corbier, station d’accueil de la 23ème édition dans les Alpes. 

Etaient présents chez les marins : Pascal Bidegorry, François Gabart, Yannick Bestaven récents lauréats de la Transat Jacques Vabre, Samantha Davies, Yves Le Blevec, Christopher Pratt, Eric Peron, Fabienne d’Ortoli, Nicolas Boidevezi, Ivan Bourgnon, Tanguy Delamotte, Marie Tabarly, Perrine Van Gilve, Franck David. Chez les alpins, ceux qui avaient osé quitter leurs montagnes enneigées pour le désert parisien : Aurélien Ducroz, Erwann Le Lann, Daniel Dulac, ainsi que nos guides chef Hubert Fievet et média man Nicolas Fabbri, sans oublier Syndiely Wade et son si joli sourire.

Principales annonces par Eric, la titularisation exceptionnelle (hors tirage au sort) d’une équipe mythique du Trophée présente à la première édition à Risoul en 1994 (ce qui ne rajeunit personne !), celle du recordman de vitesse à ski Pascal Budin et du champion olympique de planche à voile Franck David et le vrai programme de l’édition 2016. Voir en annexe.


Prochain rendez vous donc,  le lundi 18 janvier prochain à 18h00 locales sur le front de neige du Corbier (45°14 N 006°16 E) pour le tirage au sort des équipes et le Prologue.